[conférence] Didier Mathieu : « A propos de quelques partitions-instructions remarquables trouvées dans diverses publications et de quelques remarquables publications elles-mêmes partitions-instructions, de 1961 à aujourd’hui »

Dans le cadre du cycle La lettre et la ligne III, le CEEI accueille Didier Mathieu pour sa conférence inaugurale intitulée « A propos de quelques partitions-instructions remarquables trouvées dans diverses publications et de quelques remarquables publications elles-mêmes partitions-instructions, de 1961 à aujourd’hui ».

mardi 9 mars 2021, 15h30-16h30
INHA, salle Vasari
(6 rue des Petits-Champs, 75002 Paris)

discutante : Marianne Simon-Oikawa

Résumé

Pour introduire mon propos, cette citation de Dick Higgins (Cambridge, 1938 – Québec, 1998) artiste, poète, écrivain, performeur, théoricien et éditeur américain (notamment sous le nom de « Something Else Press ») dans laquelle il énonce ce qu’il entend par « notation » :  « By “notation” here I am referring to the normative sort of musical notation, in which there is some kind of correspondance between space, time, word and sound and some form of graphic or textual indicator of those elements. » (Horizons. The Poetics and Theory of the Intermedia, Carbondale, Southern Illinois University Press, 1984). Et il prend comme exemple le das fussballspiel – ein stereophones hörspiel de Ludwig Harig publié par Hansjörg Mayer à Stuttgart en 1967.

Présentation

Editeur sous le nom de Sixtus/Editions dans les années 1990, Didier Mathieu est directeur du Centre des livres d’artistes de Saint-Yrieix-la-Perche depuis 1999. A ce titre, il a réalisé une soixantaine d’expositions tant en France qu’à l’étranger et a dirigé l’édition des catalogues raisonnés des publications de : Bernard Villers, herman de vries, Lefevre Jean Claude, Paul-Armand Gette et – avec Marie-Hélène Breuil – de claude rutault. Par ailleurs il enseigne à l’Ecole nationale supérieure d’art de Limoges. Il est membre de l’Association Internationale des Critiques d’Art.

Marianne Simon-Oikawa est Maîtresse de conférences HDR à l’Université de Tokyo. Ses recherches portent sur les relations entre le texte et l’image en France et au Japon. Depuis plusieurs années, elle s’intéresse plus particulièrement à l’oeuvre d’Ilse et Pierre Garnier. 

 

Légende de l’image : « Instruction pour composer autant de contre-dances que l’on veut par le moyen de 2 dés sans savoir la musique ou la composition par Mr W. A. Mozart », in : TOEVAL programma studium generale 1972 rijksuniversiteit utrecht, Utrecht : Rijksuniversiteit, 1972


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search