Béatrice Fraenkel, « La lettre sur la ligne de la page du cahier ouvert sur la table… » 

 

La prochaine séance du cycle de conférences « La lettre et la ligne » aura lieu le mardi 25 juin 2019 à l’INHA, en salle Mariette, de 14h à 16h. Nous y accueillerons Béatrice Fraenkel (EHESS) pour une conférence intitulée « La lettre sur la ligne de la page du cahier ouvert sur la table… ». La discussion sera animée par Patricia Falguières (EHESS).

Présentation

Je parlerai de mes réflexions en cours sur les actes graphiques (Fraenkel Béatrice, 2018, « Actes graphiques. Gestes, espaces, postures », L’Homme, no227-228 / 2018, p. 7-20). J’insisterai sur les différents types d’espace imbriqués dans nos activités d’écriture (Quels sont les espaces de l’écriture ?), sur les savoirs que nous avons incorporés pour les pratiquer (Comment écrivons-nous ?), mais aussi sur les effets que nos expériences spatiales de l’écriture peuvent avoir sur nos vies.

 

Béatrice Fraenkel est Directrice d’études de la Chaire « Anthropologie de l’écriture » à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) à Paris. Spécialiste de l’écrit, de son histoire et de l’analyse de ses pratiques contemporaines, elle a notamment publié La signature. genèse d’un signe (Gallimard, 1992) ; Langage et Travail, Communication, Cognition, Action (Éditions du CNRS, dir. avec A. Borzeix, 2001) ; Les écrits de New York. Septembre 2001 (2002, Textuel, Paris).

Patricia Falguières est Professeur agrégée EHESS. Ses recherches portent d’une part sur l’histoire culturelle de la renaissance, et d’autre part sur l’analyse de l’art contemporain. Elle a publié notamment White Cube. L’idéologie de la galerie d’exposition (édition, notes & traduction, préface, 2008) ; Gottfried Semper, habiter la couleur (avec Isabelle Kalinowski, Caroline van Eck, Odile Nouvel, 2017).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.