Hommage au peintre chinois Wu Hua 吴华 par Léon Vandermeersch

Wu Hua était l’un de mes amis les plus fidèles. Nous nous connaissions depuis le temps où je passais régulièrement chaque automne cinq ou six semaines à Xi’an,en coopération avec le Département de français de l’Institut (aujourd’hui Université) des Langues étrangères, où  il suivait les cours du très regretté Jean de Miribel, mon ancien élève.

J’ai co-dirigé avec Anne-Marie Christin  sa thèse de doctorat à Paris 7 sur les graphimages, formes contemporaines d’encres calligraphiques chinoises qu’il connaissait admirablement pour en pratiquer lui-même la composition, desquelles il a forgé le concept, et sur lesquelles il a publié, en France mais en chinois, un excellent petit livre.

Il était cependant bien plus artiste que théoricien, et c’est avant tout comme peintre calligraphe qu’il a brillé, dans des expositions  à Paris et à Pékin d’encres très fortes. D’une grande générosité, il rendait service à tout le monde, et en particulier aux jeunes artistes chinois. Il avait pris l’habitude de venir tous les ans fêter la mi-automne avec moi; n’ayant pas reçu sa visite le 4 octobre dernier, j’ai  commencé à craindre que la maladie dont il souffrait ne se soit brutalement aggravée. C’est avec une grande tristesse que j’ai appris depuis qu’en effet son mal ne lui avait pas fait grâce, et l’avait frappé dans la force de l’âge, lui infligeant l’injustice de la brisure des promesses d’une œuvre profondément originale à peine engagée.

                                                Léon Vandermeersch, le 6 mars 2018

 

N.B. Léon Vandermeersch, sinologue, a collaboré à « Histoire de l’écriture » dirigé par Anne-Marie Christin (Flammarion, 2010) et écrit notamment « Les deux raisons de la pensée chinoise : divination et idéographie » (Gallimard, 2013).

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.