[Publication et conférence] Le Fantastique au risque de l’humour

Conversation « Dans l’intimité de la recherche » le mardi 2 avril de 18h à 20h, Le Comptoir – 1er étage de la FMSH – 54 boulevard Raspail, Paris 6e, avec Laurent Baridon, Sébastien Le Pajolec, Nelly Feuerhahn.

Le cycle de conversation « Dans l’intimité de la recherche » vous propose une plongée dans l’univers fantastique des dessins de Grandville, Topor et Maurice Henry.


De Grandville à Topor. Le fantastique des dessinauteurs, ouvrage de Laurent Baridon récemment publié aux éditions de l’Institut national d’histoire de l’art aborde les univers de Grandville et de Topor dans une perspective d’un genre nouveau associant texte et images. 

L’esthétique fantastique que ces dessinauteurs développent sera confrontée à celle des dessins de Maurice Henry, à la lumière de ses engagements surréalistes par Nelly Feuerhahn, rédactrice en chef de la revue Humoresques et spécialiste du dessinateur.

Roland Topor, Affiche, ca 1960 (49 x 32 cm)

https://www.eventbrite.fr/e/le-fantastique-au-risque-de-lhumour-tickets-8607587… Inscription recommandée

Les intervant.e.s

• Laurent Baridon : Professeur d’histoire de l’art contemporain, université Lumières-Lyon 2, chercheur au Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes.

• Sébastien Le Pajolec : Maître de conférences en histoire et communication audiovisuelle à l’Université Paris 1, codirecteur de la revue Sociétés et représentations

• Nelly Feuerhahn : chargée de recherches honoraire au CNRS, rédactrice en chef de la revue Humoresques

Modération

Fabien Simode : Directeur des médiathèques de Maisons-Alfort.

Les ouvrages

De Grandville à Topor. Le fantastique des dessinauteurs

Certains illustrateurs se distinguent par une pratique paradoxale. Ils conçoivent des images qui, tout en étant liées à un texte, tendent à s’en émanciper. Elles provoquent le regard du lecteur en lui offrant, au lieu d’une illustration littérale du texte, une énigme à déchiffrer. Le choix d’une esthétique fantastique caractérise souvent ce processus d’autonomisation du visuel. Parmi les illustrateurs qui pratiquent ce genre, certains renversent la hiérarchie conférant la primauté à l’écrivain, ou rédigent eux-mêmes les textes qui illustrent leurs images. Le néologisme de ” dessinauteur ” désigne cette catégorie d’artistes qui revendiquent d’être auteurs par l’image.

De grandville à Topor_le fantastique au risque de l'humour
Institut national d’histoire de l’art (INHA)

Sociétés & Représentations n°44. Topor, artiste multimédia

Vingt ans après la disparition de Roland Topor (1938-1997), son œuvre protéiforme et multimédia continue d’en faire un créateur inclassable croisant les pratiques de l’écriture, du dessin, du cinéma, du théâtre ou de la télévision, sans les hiérarchiser et en leur donnant l’apparence d’un grand jeu labyrinthique. Pourtant, l’imaginaire débridé de Topor a sa cohérence, faite d’humour noir et d’étrangeté ludique, qui sert de fil rouge à ses illustrations pour la presse française. En passant d’un support à l’autre, en expérimentant des genres et des techniques multiples, en visant des publics larges ou au contraire plus confidentiels, Topor s’est progressivement affranchi du dessin d’humour qui avait présidé à ses débuts, pour élaborer une œuvre bien plus vaste, dont la noirceur, l’onirisme et l’anxiété sont traversés d’un éclat de rire permanent.

Topor, artiste multimédia_le fantastique au risque de l'humour
Éditions de la Sorbonne

Humoresques

Humoresques est un lieu d’expression pluridisciplinaire des recherches concernant les différents genres du risible. Chaque numéro est centré autour d’un thème, mais le caractère transdisciplinaire de l’humour permet, dans la plupart des cas, d’aborder ce thème sous les aspects les plus divers : littéraires ou linguistique, psychologique et psychanalytique, anthropologique, iconique, etc. La revue a été créée par l’Association pour le développement des recherches sur le Comique, le Rire et l’Humour –CORHUM, fondée en décembre 1987. C’est aussi un lieu de rencontres et d’échanges pour tous ceux qui s’intéressent à une réflexion sur l’humour. Un site www.humoresques.fr propose des informations sur les actualités de la recherche, les expositions, les publications.

Humoresques_Le Fantastique au risque de l'humour

Informations pratiques

Rencontre
Mardi 2 avril 2024
18h-20h

Le Comptoir
1er étage de la FMSH
54 boulevard Raspail, Paris 6



Citer ce billet
Marie Laureillard (2024, 26 mars). [Publication et conférence] Le Fantastique au risque de l’humour. CEEI. Consulté le 23 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w42o

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search