En souvenir de Léon Vandermeersch et de Jacques Pimpaneau, récemment disparus

Membre du comité d’honneur du CEEI, Léon Vandermeersch s’est consacré tout sa vie à la religion, aux institutions de la Chine antique, à l’histoire du confucianisme et à l’écriture chinoise, tout en s’intéressant au Vietnam et au Japon, où il a séjourné comme directeur de la Maison Franco-Japonaise. Il a été professeur à l’Université d’Aix-en-Provence, puis à l’Université de Paris 7, avant de devenir Directeur d’études à l’EPHE.

Il a notamment participé à deux ouvrages dirigés par Anne-Marie Christin, Histoire de l’écriture : De l’idéogramme au multimédia (Paris, Flammarion, 2001, rééd. 2011) (chapitres « L’écriture en Chine », « Pratique de la calligraphie chinoise » et « De la pyroscapulomancie à l’écriture »), ainsi qu’Écritures. Systèmes idéographiques et pratiques expressives : actes du Colloque international de l’Université Paris VII (Paris, le Sycomore, 1982) (chapitre « Écriture et langue écrite en Chine »).  Il a joué un rôle important dans la réflexion d’Anne-Marie Christin, qui le citait souvent.

« L’écriture chinoise est fille de la divination, écrivait-il. La littérature classique, de langue graphique, est restée profondément marquée par cette filiation, si bien qu’aux yeux des Chinois tout grand texte littéraire apparaît comme magiquement herméneutique, et que le moindre morceau de papier, dès qu’il porte des caractères, devient sacré au point qu’il n’est plus permis de le mettre au rebut. » (Histoire de l’écriture, 2001, p. 91).

Il est l’auteur, notamment, de l’ouvrage Les deux raisons de la pensée chinoise : Divination et idéographie (Gallimard, 2013), où il présente la divination et l’écriture idéographique comme les deux piliers de la civilisation chinoise. Récemment encore, il abordait dans Ce que la Chine nous apprend les perceptions de la civilisation chinoise en Occident (Gallimard, 2019). Ses derniers écrits ont porté sur la littérature : La littérature chinoise, littérature hors norme (Gallimard, 2022) et Esprit littéraire et sculpture de dragons, traité d’esthétique traduit en collaboration avec Jin Siyan, professeur d’études chinoises à l’Université d’Artois (à paraître).

Amazon.fr - Les deux raisons de la pensée chinoise: Divination et  idéographie - Vandermeersch,Léon - LivresLi Ruiqing (李瑞清, 1867–1920), Calligraphie, Musée Guimet

Jacques Pimpaneau a écrit des ouvrages sur le théâtre et les arts de la scène en Chine et en Asie orientale qui comptent parmi les premières publications en langues occidentales sur le sujet. Toutefois il s’est souvent adressé au plus grand nombre : manuels d’initiation à la culture et la littérature chinoises, très nombreuses traductions de littérature ancienne et classique. Il a réalisé également une vingtaine de documentaires sur les spectacles et religions en Chine, en Inde et au Tibet. Dans son ouvrage Chine : mythes et dieux de la religion populaire (Picquier, 1999), il explore les grandes figures de la mythologie chinoise, de Zhong Kui le pourfendeur de démons à ces multiples divinités locales auxquelles on rend un culte dans la vie quotidienne. « Je crois que la culture, c’est le partage des histoires, c’est là le bien commun capable de souder différentes classes sociales », déclarait-il volontiers. Lui-même collectionneur assidu de masques de théâtre, de marionnettes et de gravures populaires chinoises (voir catalogue Alde, vente 2 décembre 2021 Catalogue Pimpaneau), il consacra un petit ouvrage reflétant sa curiosité d’esprit aux dessins bouddhiques de Feng Zikai (Sauve qui veut !, Paris, Kwok On, 1993). Cet artiste intemporel qu’était Feng Zikai, épris de Japon et d’Occident mais plus encore d’une certaine philosophie de vie chinoise empreinte de sagesse, de sérénité et de compassion, avait séduit Anne-Marie Christin par la nature duelle de ses “dessins-pictogrammes” ou “iconotextes”.

Feng Zikai (丰子恺,  1898-1975), “Flèche” (Sauver la vie)

Chine, mythes et dieux de la religion populaire - Jacques Pimpaneau -  Librairie Mollat Bordeaux


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search