Conférence – L’art oublié de la calligraphie française : 500 livres d’écriture, de la Renaissance au Premier Empire

L’art oublié de la calligraphie française : 500 livres d’écriture, de la Renaissance au Premier Empire

 1-ed8bfa8b12

Par Marc Smith

Professeur à l’École nationale des chartes,
Directeur d’études à l’École pratique des hautes études

 

Dans le cadre des Conférences Léopold Delisle de la Bibliothèque Nationale de France

mercredi 30 novembre 2016 – 18h30-20h00

 

A partir du milieu du XVIe siècle, les maîtres écrivains ont calligraphié puis fait graver et imprimer, par dizaines de milliers, les modèles d’écriture destinés aux débutants comme aux professionnels, formant le corpus d’un art d’écrire à la française dont la fortune fut internationale. Ces chefs-d’œuvre méconnus de la  plume et du burin ont en grande partie disparu, et les exemplaires survivants, manuscrits et imprimés, sont dispersés dans les collections d’Europe et d’Amérique. Marc Smith, qui mène actuellement la première enquête méthodique sur les livres d’écriture français, en illustrera l’importance entre histoire des formes,  pratiques d’enseignement et art du livre.
 

 

BNF Richelieu, Auditorium Colbert
2, rue Vivienne – 75002 Paris
Entrée libre

 

[source]


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *