Le Dit du Genji en peintures et en gravures dans le Japon du XVIIe siècle

Conférence par Véronique Béranger, département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France, et Estelle Leggeri-Bauer, maître de conférences au département de japonais de l’INALCO

Le Dit du Genji est un roman composé peu après l’an mil par une dame de la cour de Heian, au Japon. Il célèbre la vie et les amours d’un personnage fictif, le prince Genji, de sa jeunesse à sa mort, et décrit les rites, cérémonies, luttes de pouvoir et pratiques artistiques à la cour impériale. Considéré comme un texte majeur de la littérature classique, il est diffusé jusqu’au début du XVIIe siècle sous forme de manuscrits ; ses épisodes les plus marquants font l’objet de mise en images sous divers formats (rouleaux, éventails, paravents, etc.).

La conférence présentera une série d’albums contenant 200 peintures du Dit du Genji, datant du XVIIe siècle. Ils ont été acquis dans la deuxième moitié du XIXe siècle par le bibliophile Auguste Lesouëf (1829-1906), puis légués à la Bibliothèque nationale en 1913 avec l’ensemble de sa collection. Ce dernier, passionné de manuscrits à peintures occidentaux et orientaux, remarque la qualité de ces miniatures : elles témoignent pour lui d’une culture brillante et d’un passé aristocratique dont il veut garder les vestiges.

La composition des peintures se fonde sur les illustrations de la première édition illustrée du roman, parue au cours des années 1650-54 et réalisée par Yamamoto Shunshô ((1610-1682). Le succès de cette édition est notamment dû à ses 256 gravures en noir et blanc conçues par ce maître laquier, féru de textes classiques et de poésie. Cette édition est importante car elle est à l’origine de la diffusion du roman auprès d’un public plus large et parce qu’elle a servi de base à des manuscrits richement enluminés, témoignage du rôle joué par l’imprimerie dans le renouveau de la culture manuscrite au XVIIe siècle.

Aux côté des albums de peintures, sera présenté une édition imprimée de 1654 récemment acquise par la BnF. Ce sera l’occasion de redécouvrir les rôles respectifs de la xylographie et du manuscrit dans la diffusion des classiques du Japon au XVIIe siècle.

Infos pratiques

Le cycle de conférences « Trésors du patrimoine écrit à la loupe. Les manuscrits de la Bibliothèque nationale de France et les documents des Archives nationales » est organisé par l’Institut national du patrimoine, la Bibliothèque nationale de France et les Archives nationales.

Les conférences ont lieu à l’Institut national du patrimoine, Auditorium de la Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, 75002 Paris, le mardi à 18h15. Entrée libre. 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *